Guide : Créer un workflow pour la gestion de vos photos de vacances

Vous êtes rentré(e) de vacances avec la tête pleine de souvenirs et la carte SD de votre reflex pleine de photos. Vous vous demandez maintenant que faire de ces centaines de clichés qui vont venir se rajouter aux centaines (voire aux milliers) d’autres clichés qui dorment sur votre disque dur depuis des années? Comment faire pour les organiser, les retrouver plus tard et en profiter ? La réponse est simple : vous avez besoin de créer un workflow pour gérer vos photos.

workflow_organisation_photos

Etape #1 : Définissez vos objectifs

Avant tout, vous devez définir vos besoins. Qu’est-ce que vous attendez de cette méthode d’organisation ?

Dans mon cas, mon workflow doit me permettre de (1) retrouver facilement mes photos (2) pouvoir accéder à toutes mes photos de n’importe quel appareil (3) permettre le partage de certains albums avec des membres de ma famille.

Si vous avez l’habitude d’enregistrer vos photos au format RAW et de les retoucher, vous devez prendre en considération toutes ces étapes dans votre workflow : besoin de stockage élevé, création de dossiers « Original » et « Photos post traitement ». De même si votre objectif principal est la publication sur différents réseaux sociaux, vous pouvez créer des dossiers pour chaque réseau social.

Dans cet article je vous parle spécifiquement du cas des photos de vacances parce que la majorité de mes photos pendant les vacances et rarement le reste de l’année. Bien entendu vous pouvez étendre ce workflow au reste de vos photos.

Etape #2 : Choisissez votre méthode d’archivage

Maintenant, prenez une feuille de papier et commencez à réfléchir à votre propre système d’archivage. Par exemple, moi j’ai opté pour l’archivage manuel depuis plusieurs années. J’organise mes photos dans des dossiers comme suit:

  • 2018
    • Road Trip Andalousie
      • Grenade
        • Jour 1
        • Jour 2
      • Cordoue
        • Jour 1
        • Jour 2
    • Paris
      • Jour 1
      • Jour 2

Je commence toujours par l’année, j’ajoute ensuite la destination et je classe mes photos par journée. Tous ces dossiers et sous dossiers se trouvent dans un dossier parent qui s’appelle « Photos de vacances » dans le dossier « Mes images » (j’utilise Windows 10).

Vous pouvez évidemment opter pour une méthode complètement différente. Si vous visitez par exemple les mêmes destinations d’une année à l’autre ou plusieurs fois dans la même année vous pouvez opter pour un archivage chronologique comme ceci :

  • Paris
    • 2017
      • 02-2017
        • Tour Eiffel
        • Musée du Louvre
      • 06-2017
        • Dîner croisière
        • Shopping
    • 2018
      • 04-2018
        • Champs Elysées
        • Château de Versailles

Imaginons maintenant que vous faites les mêmes activités mais dans des destinations différentes. Dans ce cas vous pouvez choisir un archivage thématique :

  • Ski
    • Chamonix 2015
    • Chamonix 2016
    • Zermatt 2017
  • Camping
    • Camping Bretagne 2015
    • Camping Espagne 2018
    • Camping Ardèche 2019

C’est à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux. Une fois que vous avez défini –par écrit- votre système de classement vous devez l’appliquer à TOUTES vos photos.

Etape #3 : Rassemblez toutes vos photos dans un même endroit 

Commencez par importez toutes vos photos de vos différents appareils : appareils photos, téléphones, tablettes, n’oubliez pas aussi les photos envoyées/partagées par vos proches.

Importez toutes ces photos sur un seul et même dossier (que vous aurez défini dans l’étape précédente). Supprimez-les ensuite de vos différents appareils afin de libérer de l’espace pour de nouvelles photos.

Organisez les photos dans les sous dossiers prédéfinis dans l’étape #2. Ne vous occupez pas de les renommer pour l’instant, vous ferez cela ultérieurement.

Etape #4 : Triez et allégez

Après avoir rassemblés toutes vos photos dans un même dossier et sur un même un appareil, il est temps de les trier. Commencez par supprimer toutes les photos floues, trop sombres ou surexposées. Bref, toutes les photos que vous jugerez ratées.

Ensuite, faites la chasse aux doublons. Si vous avez déjà stocké vos photos sur plusieurs appareils (ou plusieurs fois sur le même appareil) vous risquez d’avoir des doublons qu’il va falloir supprimer. Vous pouvez vous aider par un logiciel comme Visipics (c’est ce que j’utilise) ou Panaustik si vous trouvez cette tâche fastidieuse. Ces logiciels vous permettent de retrouver et de supprimer les photos en double en quelques minutes.

Vous avez aussi certainement pris plusieurs prises de vue de la même scène pour vous assurer d’avoir le meilleur cliché possible. N’hésitez pas à supprimer la plupart de ces photos, vous n’avez pas besoin de 20 clichés du coucher de soleil à Ibiza ! Chez moi, la règle est 3 prises de vue maximum pour une même scène. Au départ, vous allez souffrir et vous aurez envie de laisser tomber. En effet, il n’est pas facile de faire un choix entre toutes ces belles photos mais très rapidement vous trouverez l’exercice plus simple, voire amusant.

Etape #5 : Indexez pour faciliter la recherche

Si vous n’avez pas beaucoup de photos et que vous avez une bonne mémoire, la méthode d’archivage que vous avez choisi est suffisante pour retrouver vos photos. Mais si vous avez des milliers de photos, comment retrouver toutes celles où on vous voit savourez une boisson fraîche en contemplant un coucher de soleil ?

L’indexation est une mission laborieuse mais très utile. La méthode la plus simple est de renommer vos fichiers en donnant à chaque photo un ou plusieurs mots-clés séparés par des « _ ». Pour vous faciliter la tâche, dressez une liste de mots clés en utilisant des thématiques générales que vous réutiliserez: Plage, Coucher de soleil, Restaurant, Soirée, Surf, Monument, Randonnée, etc.

Si vous désirez aller plus loin dans l’indexation, vous pouvez modifier les métadonnées de vos fichiers photos. Pour accéder aux métadonnées (pour les utilisateurs de Windows), il suffit de faire un clic droit sur la photo puis cliquez sur « Propriétés » puis sur l’onglet « détails ». Tapez ensuite vos mots clés dans ligne « mots clés ». Profitez-en pour ajouter le maximum d’informations sur vos photos, vous ne le regretterez pas.

Sachez aussi que la plupart des logiciels de retouches de photos comme Photoshop vous permettent d’indexer vos photos et même de rajouter la localisation géographique, décrire la photo, ajouter des noms de personnes et plein d’autres détails.

Etape #6 : Sauvegardez, sauvegardez, sauvegardez

La sauvegarde doit être le mot d’ordre de votre workflow. Certaines personnes préfèrent stocker directement sur un Cloud, ce qui peut être utile si vous prenez beaucoup de photos avec votre téléphone mais pas toujours pratique. D’autres ne font pas confiance aux services de stockage externes et préfèrent tout sauvegarder sur leur disque dur. Je vous recommande de faire comme moi : mes photos sont toujours stockées dans 3 endroits différents :

1- Le disque dur de mon ordinateur : c’est mon premier support de stockage. C’est là où je trie mes photos et j’organise mes dossiers. C’est aussi le premier endroit où je recherche mes photos.

2- Un disque dur externe : je fais toujours une sauvegarde de mes photos sur un disque dur externe (d’une capacité de 1 To), parce qu’on n’est jamais à l’abri d’un souci technique sur l’ordinateur. Avec notre disque dur, nous avons créé une sorte de réseau interne connecté au wifi local pour que toute la famille puisse accéder aux dossiers photos.

3- Un Cloud : hélas, le disque dur externe peut cramer lui aussi, vous pouvez le perdre ou il peut se détériorer pendant un incendie ou une inondation par exemple. Il vous faut absolument une solution de sauvegarde externe par une tierce partie. Vous n’avez pas à payer pour votre Cloud, il existe plusieurs solutions gratuites dont voici les plus intéressantes:

  • Si vous avez un abonnement Amazon Prime vous bénéficiez du stockage illimité et gratuit pour vos photos avec Amazon Photos.
  • Google Photos vous permet un stockage illimité de vos photos (avec compression) avec des possibilité de recherche et de tri très avancées.
  • Vous pouvez aussi avoir droit à un espace de stockage plus ou moins important avec votre abonnement internet (1 To avec la box Orange).
  • Dropbox vous offre jusqu’à 2 Go gratuits pour la version basique.

L’autre avantage de ces services de stockage est de vous permettre d’accéder à vos photos de n’importe quel appareil mais aussi de partager vos albums (un ou plusieurs) avec des membres de votre famille ou des amis.

PS: Lors de la conception de votre workflow, pensez à définir une méthodologie de synchronisation entre ces 3 supports de stockage avec des sauvegardes régulières ou ponctuelles.

Etape #7 : Faites vivre vos photos 

Maintenant que vous avez toutes vos photos bien triées, sauvegardées et facilement accessibles, il est temps d’en profiter. Car, autrement vous allez les oublier au fin fond de votre disque dur et ce serait vraiment dommage. Il y a différentes façons de faire vivre vos photos : les imprimer, en faire des calendriers, des magnets, etc. Personnellement, j’ai une préférence pour les livres photos. Je fais aussi un grand tirage une fois par an pour renouveler les photos de mes cadres photos éparpillés dans toutes les pièces de l’appartement. Pour cela je créer un dossier temporaire dans mon grand dossier photos « Destination » et je copie dedans les photos que je voudrais imprimer ou partager.

J’espère que ces idées vous ont aidé à créer votre propre workflow de gestion de photos. Si vous avez des centaines (voire des milliers de photos) qui traînent sur le disque dur de votre ordinateur, c’est le moment de tout réorganiser.

Accordez-vous une petite heure tous les soirs devant la télé pour faire ce petit exercice de tri, d’indexation et de sauvegarde. Vous vous remercierez plus tard !

comment_organiser_photos_numériques
Avez-vous aimé cet article?
Suivre:

*Cet article contient des liens affiliés. Cliquez ici pour en savoir plus sur la politique de monétisation du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :